Nos conseils pour mettre toutes les chances de votre côté

Vous désirez être mère depuis quelques temps, mais le bébé tant attendu n’arrive pas ? Si certaines femmes ont la chance de tomber enceintes très rapidement, ce n’est malheureusement pas le cas de toutes.

Pour de nombreux couples, la conception peut prendre du temps et s’avérer difficile. Quelques astuces simples à suivre peuvent augmenter vos chances de maternité.

1 –Calculer votre période idéale de conception
L’appareil reproducteur féminin suit un cycle dont toutes les phases ne sont pas également propices à la conception. Calculer votre période féconde vous permet de savoir à quel moment un rapport sexuel vous donnera le plus de chances de tomber enceinte.

Pour calculer votre période féconde, il faut tout d’abord déterminer votre jour d’ovulation. Celui-ci dépend de la durée de votre cycle, à savoir la durée entre les débuts de deux périodes de règles successives, et se calcule ainsi : Date d’ovulation = Durée du cycle – 14 jours.

Si votre cycle est de 30 jours par exemple, votre ovulation aura lieu aux alentours du 30 – 14 = 16e jour de votre cycle. Vous ovulerez donc le 16e jour après le début de vos règles.

La période féconde est d’environ 6 jours. Elle commence 4 jours avant votre ovulation et se termine 2 jours après. Par exemple, si votre jour d’ovulation est le 15e jour après le début de vos règles, votre période féconde sera entre le 11e jour et le 17e jour après le début de vos règles.

Les spermatozoïdes vivent généralement 4 jours ; cependant, la qualité du sperme est parfois insuffisante et il peut être utile de les concentrer aux dates qui encadrent le jour de votre ovulation. Ainsi, avoir des rapports sexuels la veille de votre ovulation, le jour de votre ovulation et le lendemain de votre ovulation optimise vos chances de concevoir un bébé.

Il peut également être bon d’observer une période d’abstinence les 3 jours avant la veille de votre ovulation. Après 3 jours d’abstinence, le sperme est de meilleure qualité et plus concentré en spermatozoïdes. Une abstinence de plus de 4 jours réduit cependant la quantité de spermatozoïdes dans le sperme.

Si votre ovulation a lieu le 16e jour du cycle, il est donc idéal de ne pas avoir de rapports les 12e, 13e et 14e jours, puis d’avoir des rapports les 15e, 16e et 17e jours de votre cycle menstruel.

Que faire en cas de cycle irrégulier ?

Le cycle menstruel n’est pas toujours régulier et il peut être difficile de calculer votre jour d’ovulation.

Dans ce cas, avoir des rapports minimum 3 fois par semaine augmente vos chances de concevoir durant votre période de fécondation. Vous pouvez également vous procurer un test d’ovulation, qui vous permettra d’identifier votre période la plus féconde.

2 – Privilégier certaines positions lors de vos rapports
Les positions allongées où la femme se situe sous l’homme pourraient augmenter vos chances de concevoir lors d’un rapport.

En effet, ce genre de positions permet de déposer le sperme du conjoint le plus proche possible de l’entrée de l’utérus et donc d’un potentiel ovule. C’est une simple question de gravité !

Rester allongée quelques minutes après un rapport sexuel peut également vous aider à tomber enceinte plus facilement. L’effet de la pesanteur lorsque la femme se lève, prend une douche ou un bain après un rapport pourrait en effet réduire le nombre de spermatozoïdes qui accèdent à l’utérus.

3 – Impliquer votre conjoint
Si la grossesse se déroule dans le corps de la femme, un bébé se fait à deux ! Votre conjoint peut également suivre quelques conseils simples d’hygiène de vie pour augmenter vos chances d’être parents rapidement.

L’alimentation de l’homme affecte la qualité de son sperme. Les spermatozoïdes tirent une grande partie de leur énergie d’un type particulier de sucre, le fructose, que l’on trouve principalement dans les fruits.

Manger 5 fruits par jour permettra donc à votre conjoint de booster ses spermatozoïdes qui seront plus vigoureux et plus aptes à concevoir.

Le tabac et l’alcool nuisent beaucoup à la fertilité. Monsieur devra donc se tenir éloigné de toute cigarette ou verre d’alcool pour augmenter vos chances de maternité. Ce conseil est également valable pour vous, car la fertilité féminine est également facilement affectée par le tabac et l’alcool !

Des changements aussi simples qu’un changement vestimentaire peuvent également vous permettre de tomber enceinte plus rapidement. Pourquoi les testicules se trouvent-ils dans les bourses et non dans l’abdomen ?
C’est parce que la température dans l’abdomen, 37 degrés, est beaucoup trop élevée pour les spermatozoïdes qui préfèrent des températures plus fraiches de 36 degrés en moyenne. Les slips et pantalons serrés que portent certains hommes augmentent malheureusement la température au niveau de leur appareil génital, ce qui tue les spermatozoïdes.

il est donc recommandé de privilégier les caleçons plus larges ainsi que d’éviter les bains et douches trop chauds et trop longs.

4 – Et si rien ne fonctionne ?
Après 10 mois de rapports sexuels réguliers et sans succès malgré ces quelques astuces, pensez à consulter un professionnel de santé, gynécologue ou sage-femme, qui pourra vous aider.

Nous vous conseillons de vous rendre à cette consultation en couple : si un tiers des cas d’infertilité viennent de la femme, dans un tiers des cas le problème vient de l’homme. Enfin dans le tiers restant des cas, les deux membres du couple peuvent devoir suivre des soins pour augmenter leur fertilité.

Laisser un commentaire